Skip to content
LoroPiana's Logo
Pause
Silence

VIGOGNE

Amérique du sud

Dans l’ancienne civilisation inca, la « fibre des dieux » était exclusivement réservée aux rois. Personne d’autre n’était suffisamment digne pour se prévaloir de cette matière aussi légère que l’air et incroyablement chaude à la fois, dont la douceur n’a d’égale que la rareté. C'est ainsi que commence l'histoire de cette fibre, à une époque lointaine et légendaire où les vigognes, avec leurs grands yeux mystérieux, paissaient en liberté sur les hauts plateaux andins.

La vigogne est un animal de petite taille appartenant à la famille des camélidés, une espèce proche des chameaux, des alpagas et des lamas, qui vit à l'état sauvage dans les Andes, à plus de 4 000 mètres d'altitude. Pour survivre aux conditions climatiques difficiles de ces plateaux, où les hivers sont rigoureux et les étés brûlants, les vigognes sont dotées d’une fourrure dont les fibres sont extrêmement fines, 12,5 microns de diamètre à peine en moyenne, d'une teinte dorée caractéristique. Si les fibres de leur pelage sont extrêmement fines, elles sont aussi courtes et très denses, offrant donc des propriétés thermorégulatrices extraordinaires.

La vigogne est un animal de petite taille appartenant à la famille des camélidés, une espèce proche des chameaux, des alpagas et des lamas, qui vit à l'état sauvage dans les Andes, à plus de 4 000 mètres d'altitude. Pour survivre aux conditions climatiques difficiles de ces plateaux, où les hivers sont rigoureux et les étés brûlants, les vigognes sont dotées d’une fourrure dont les fibres sont extrêmement fines, 12,5 microns de diamètre à peine en moyenne, d'une teinte dorée caractéristique. Si les fibres de leur pelage sont extrêmement fines, elles sont aussi courtes et très denses, offrant donc des propriétés thermorégulatrices extraordinaires.

Protéger les vigognes

Si la vigogne est un animal protégé, l’approche de Loro Piana est saluée comme un exemple international de conservation des espèces menacées.

Au XXe siècle, le cheptel de vigognes était proche de l'extinction en raison des braconniers qui chassaient ces animaux pour leur toison très recherchée. Consciente de la gravité de cette crise, la maison Loro Piana a pris la tête d'un consortium pour signer en 1994 un accord exclusif avec le gouvernement péruvien et les communautés andines pour l'achat, la transformation et la distribution, tout au long de la chaîne d'approvisionnement, de fibres obtenues uniquement à partir de vigognes tondues vivantes, conformément aux dispositions de la convention de la CITES. Cet engagement a été renouvelé en 2008, avec la création de la première réserve naturelle privée du Pérou, baptisée en l'honneur de Franco Loro Piana.

Protéger les vigognes

Si la vigogne est un animal protégé, l’approche de Loro Piana est saluée comme un exemple international de conservation des espèces menacées.

Au XXe siècle, le cheptel de vigognes était proche de l'extinction en raison des braconniers qui chassaient ces animaux pour leur toison très recherchée. Consciente de la gravité de cette crise, la maison Loro Piana a pris la tête d'un consortium pour signer en 1994 un accord exclusif avec le gouvernement péruvien et les communautés andines pour l'achat, la transformation et la distribution, tout au long de la chaîne d'approvisionnement, de fibres obtenues uniquement à partir de vigognes tondues vivantes, conformément aux dispositions de la convention de la CITES. Cet engagement a été renouvelé en 2008, avec la création de la première réserve naturelle privée du Pérou, baptisée en l'honneur de Franco Loro Piana.

Problématique de l’eau: The Water Project

L'augmentation des températures a accentué la sécheresse ces dernières années, en particulier sur les hauts plateaux andins. Cette situation se traduit par une dégradation des prairies et des pâturages où paissent les vigognes, ce qui menace leur santé et leur survie et les oblige à adopter des schémas de migration non naturels.

Pour remédier à cette problématique, Loro Piana a lancé en 2018 le Project Water dans la région d'Arequipa, au Pérou. Cette initiative poursuit deux objectifs : améliorer la disponibilité de l'eau dans la région et soutenir les communautés locales en augmentant leurs moyens de subsistance. La maison a donc construit plusieurs bassins de récupération des eaux de pluie, équipés d'une membrane étanche et de canaux d'irrigation, pour acheminer l'eau vers les zones environnantes.

Problématique de l’eau: The Water Project

L'augmentation des températures a accentué la sécheresse ces dernières années, en particulier sur les hauts plateaux andins. Cette situation se traduit par une dégradation des prairies et des pâturages où paissent les vigognes, ce qui menace leur santé et leur survie et les oblige à adopter des schémas de migration non naturels.

Pour remédier à cette problématique, Loro Piana a lancé en 2018 le Project Water dans la région d'Arequipa, au Pérou. Cette initiative poursuit deux objectifs : améliorer la disponibilité de l'eau dans la région et soutenir les communautés locales en augmentant leurs moyens de subsistance. La maison a donc construit plusieurs bassins de récupération des eaux de pluie, équipés d'une membrane étanche et de canaux d'irrigation, pour acheminer l'eau vers les zones environnantes.

SCEGLI LA TAGLIA